Double Leg en lutte

Comment faire le Double Leg ?


Voyons ensemble la technique du double leg.

Le Double Leg, c’est quoi ?

Le double leg est une technique que l’on retrouve dans la plupart des sports de projections et de lutte.

On la retrouve donc naturellement dans le MMA.

Cette technique a pour but de faire tomber l’adversaire sur le dos.

On nomme ainsi cette technique car elle repose sur la saisie des deux jambes (double leg).

Pourquoi le double leg est important à maitriser :

  • C’est une technique simple à exécuter, pratique pour les débutants
  • Elle vous permet de vous rapprocher rapidement et simplement de votre adversaire, pour le mettre au sol
  • Elle change drastiquement la dynamique du combat, passant du striking à la lutte
  • Cela vous donne l’opportunité de vous mettre en position dominante, sur le ventre de votre adversaire
  • Bien entrainé, le taux de réussite du double leg est assez élevé comparé aux autres techniques, qui sont généralement plus complexes et difficiles à maitriser

Décomposition du Double Leg

Prendre la distance

Prendre la distance

Quand votre adversaire et vous êtes tous les deux en garde, vous devez avant tout jauger la distance.

Vous pouvez tout aussi bien la gérer de manière naturelle, car votre expérience vous profite.

Mais généralement, lancer un jab est une bonne mesure.

Si vous êtes à distance de bras, vous êtes parfaitement positionné.

Si vous êtes un peu plus court ou un peu plus long, ce n’est pas l’idéal, mais ça peut faire l’affaire.
C’est à vous de le sentir.

Plus vous pratiquerez le double leg takedown (amenée au sol) et plus vous serez à l’aise sur des distances différences.

Déstabiliser l’adversaire

Pour augmenter vos chances de placer votre double leg, il va falloir que votre adversaire soit suffisamment déconcentré pour que, au moment de vous jeter sur ses jambes, il soit surpris.

Le plus efficace reste la feinte, mais pas que.

Voici les mouvements les plus efficaces avant de tenter un double leg :

  • Lorsque votre adversaire a ses mains sur sa tête, en position défensive
  • Quand vous êtes en clinch
  • Mettre sa main sa nuque et mettre une pression vers le bas
  • Lancer unJab
  • Un Low Kick
  • Lancer un Jab au corps
  • Un Superman Punch
  • Une Feinte de Jab
  • Une Feinte de Teep
  • Une Feinte de mouvements (pas, hanche, bras)
  • Un Overhand du droit

Généralement, faire des changements de niveau avec des coups ou des feintes fonctionne assez bien.

Le meilleur mouvement reste selon moi quand l’adversaire est debout, en position défensive, les mains vissées sur sa tête, se protégeant de vos assauts.

Profitez-en pour placer un double leg.
Il ne s’y attendra pas du tout.

Abaisser son centre de gravité

Si vous foncez sur ses jambes, votre adversaire aura de fortes chances de bien défendre.

Mais si en premier lieu, vous vous abaissez au niveau de ses hanches, de façon à ce que votre tête soit au niveau de son ventre, vous êtes en bonne position.

Il est très important de garder le dos droit.

Ne vous penchez surtout pas. Votre adversaire pourrait saisir cette opportunité pour enrouler son bras autour de votre gorge afin de placer une guillotine.

Pour éviter cela, je vous recommande grandement de pratiquer ce mouvement afin de prendre l’habitude de se baisser PUIS de passer à l’étape suivante, à savoir…

Pénétrer la garde de l’adversaire

Considérant que vous êtes en garde normale, vous allez ensuite avancer d’un pas avec votre pied gauche pour aller vers le centre de gravité de votre adversaire.

En général, il se situe en dessous de son bassin. 

Si votre pied est légèrement devant son bassin, c’est correct également.
C’est à vous de le sentir.

Vous avancez ensuite en ligne droite en direction de son ventre.

Votre tête va se retrouver collé, de face ou tourné, sur son ventre.

Et ce, tout en fléchissant encore davantage vos genoux et en mettant vos mains derrière les genoux de votre adversaire.

Vous pouvez vous baissez et toucher le sol avec votre genou gauche si vous le souhaitez.

Vous allez ensuite, dans un second temps, ramener votre pied droit près de votre pied gauche.

Ce dernier sera alors près du pied gauche de votre adversaire, mais toujours devant son bassin.

Vous allez ensuite, dans un seul mouvement, tirer les mains qui maintiennent les genoux de votre adversaire, pousser votre tête contre le ventre et surtout, faire un pas en diagonale avec votre pied gauche pour renforcer la puissance du mouvement global.

Si vous avez bien exécuté ces étapes, votre adversaire sera au sol.

Ne sous estimez pas l’impact du pas en diagonale, c’est lui qui apporte la puissance.

On ne le rappelle jamais assez : ce sont les hanches qui font souvent le travail.

Parce qu’une vidéo vaut parfois mille mots, je vous mets ici une vidéo qui décompose le double leg.

Quelques conseils importants sur le Double Leg

Le timing

Comme toutes les techniques de boxe ou de JJB, plus vous serez imprévisible, plus votre adversaire aura du mal à se défendre.

Certes, les feintes sont un bon outil pour placer des double leg, mais le timing est vraiment la clé.

Sur un contre, dans les 30 secondes de jeu restant, après un middle… A vous de voir quand il est pertinent pour vous de tenter le double leg.

Je vous conseille de prendre note de chaque technique vues plus haut, puis de les essayer une par une à l’entrainement.

Il y en a forcément une qui va ressortir plus naturellement ou qui vous plait le plus.

C’est celle-là que vous devrez travailler dans un premier temps.
Ensuite, vous pourrez aller diversifier votre panoplie de techniques.

La force

La lutte est un sport de force.

Double leg en MMA

Même si l’objectif est d’avoir une technique irréprochable, avoir de la force aura un impact positif sur le mouvement, augmentant encore les chances de réussite.

Attention cependant à ne pas faire comme tous les débutants : y aller 100% en force au détriment de la technique.

Sur le long terme, vous allez vous faire rouler dessus.

Bien aller au contact des hanches, en gardant le dos droit

Assurez-vous de vous rapprocher suffisamment de l’adversaire lors de la pénétration pour optimiser vos chances de réussite et ce, en gardant votre dos droit.

Il n’est certes pas naturel de s’abaisser tout en gardant le dos droit, mais c’est une habitude à prendre.

Un dos courbé limite également votre capacité à soulever l’adversaire et facilite sa défense.

Conclusion sur le Double Leg

Les mouvements doivent être enchaînés de manière fluide et naturelle pour maximiser l’efficacité de la prise de l’adversaire.

La rapidité des mouvements, ça se pratique à l’entrainement, par le drill.
La répétition est essentielle pour maîtriser efficacement cette prise et l’appliquer avec succès lors d’un combat réel.

Les scénarios d’un combat de MMA sont nombreux, et chacun essaye de rester sur le terrain qui va l’avantager.

Un combattant avec un background de Muay Thai va, par exemple, préferer rester debout (comme Israel Adesanya).

Le double leg est une arme redoutable pour ceux qui veulent emmener leur adversaire au sol.
Je vous recommande fortement de driller un maximum cette technique.

Et une fois que ce sera le cas et que vous aurez maitrisé le double leg, ses variantes (High Crotch, Blast Double) seront facilement assimilables.

Publications similaires