Soumission en Juji Gatame

Comment faire le Juji Gatame ?


Parmi les clés de bras, le Juji Gatame est un des fondamentaux.
Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette technique dans cet article.

Traduction du Juji Gatame

Le Juji Gatame est le terme japonais qui désigne la technique de soumission au sol par luxation du bras tendu, en croix.

C’est une technique très courante en MMA, qui tire son origine du Judo et que l’on retrouve également beaucoup en JJB, comme en lutte.

Avec l’étranglement arrière, c’est une des premières techniques que l’on apprend quand on pratique un sport de combat au sol.

Voyons maintenant le Juji Gatame, étape par étape

Comme pour la plupart des autres techniques, pour passer un Juji Gatame, il faut avoir au moins un coup d’avance afin d’avoir une chance de le réaliser correctement.

Votre objectif va être de se retrouver sur le ventre de l’adversaire, avec vos jambes disponibles.

La position idéale pour placer le Juji Gatame est la montée, mais vous pouvez envisager de placer une clé de bras en étant en demi garde, en 100 kilos ou en genou-poitrine.

Pour faciliter la compréhension de cette technique, nous allons partir de la position montée.

Tout d’abord, une des premières actions de cette technique est la saisie d’un des bras de l’adversaire.

Par exemple, lorsque l’adversaire tend les bras pour se défendre, profitez-en pour saisir son bras.

Vous devez sentir que vous avez une bonne saisie, que ce soit avec votre main ou votre avant-bras.

Vous devez envisager que cette saisie va durer au moins 3 secondes, histoire de voir large et de bien exécuter le mouvement, sans lâcher prise.

Une fois que vous êtes confiant sur votre saisie, vous devez placer votre pied à côté de la tête de votre adversaire, sur le côté opposé au bras saisi.

Placement du pied pour le Juji Gatame

Cela limite la capacité de votre adversaire à se défendre et à contrer votre attaque.

Quasiment au même moment, vous devez vous allonger du côté où vous avez saisi le bras.

C’est un mouvement à pratiquer de nombreuses fois pour que cela devienne naturel.

La jambe qui était à côté de la tête de votre adversaire va naturellement se décaler au niveau de son ventre.

L’autre jambe viendra se placer sur les pectoraux de votre adversaire, afin d’appliquer une pression supplémentaire pour que ce dernier ne se relève pas.

On rappelle que les jambes sont les membres les plus lourds du corps humain.

Soumission en Juji Gatame

Également, pousser avec ses hanches, le bras de l’adversaire tenu entre nos jambes, va accentuer la pression, jusqu’à obtenir la soumission.

Vous pouvez voir les différentes étapes du Juji Gatame en vidéo ici :

Quelques conseils pour le Juji Gatame

En JJb comme en lutte, la stratégie est primordiale.

Même si au bout de quelques années, vous parviendrez à placer instinctivement, au bon moment, un Juji Gatame, c’est rarement le cas quand vous êtes débutant.

Il faut donc anticiper et visualiser votre objectif.

« Vu que je suis en montée, est-ce que si je tente une clé de bras maintenant, je pourrai la réaliser ? »
« Est-ce qu’il pourra me contrer ? »
« Ou peut-être que je devrais lui mettre d’abord plus de pression en me collant contre lui, avant de tenter la soumission, histoire qu’il se concentre sur une solution ? »
« Oui, et dès que je sens qu’il est à bout physiquement, j’y vais. Je vais faire ça ».

C’est ce genre de pensées qui devront vous traverser l’esprit quand vous tenterez une technique.

Cela va très vite.

En quelques secondes, vous aurez pris votre décision.

Mais ne soyez pas ce genre de combattant qui ne réfléchit pas au combat.

Gagner grâce à votre sens du combat et votre intelligence, pas uniquement grâce à votre force pure.

En MMA, on voit souvent des vidéos se terminer par des Juji Gatame, comme en témoigne une des plus belles soumissions en MMA, réalisée par Demetrious Johnson :

Mais avant de maitriser ce genre de technique plus avancée, il faut en connaitre la base.

Donc apprenez le Juji Gatame dès que vous le pouvez : c’est une soumission fondamentale.

Publications similaires