Combattant qui réfléchit aux meilleurs sports de combat

Quel est le meilleur sport de combat ?


C’est l’éternel débat dans le milieu des sports de combat. Voyons ensemble comment répondre, de manière nuancée, à cette question.

Il existe des centaines de sports de combat et d’arts martiaux dans le monde.

On s’est tous demandé, à un moment, quel était le meilleur sport de combat qui l’emporterait sur tous les autres, sans conteste.

GSP se demande quel est le meilleur sport de combat

Une sorte de discipline vous rendant instantanément invulnérable face à vos opposants, vous permettant de dominer tous ceux qui se présenterait à vous.

D’autres se sont également demandé, après s’être rendu compte de l’absurdité de cette question, que penser uniquement en termes de puissance est fortement limité.

Certains vont en effet rechercher le loisir, d’autres vont rechercher la souplesse, d’autres la spiritualité, le contrôle de soi.

D’autres encore vont chercher à améliorer leur cardio.

Tout dépend du contexte.

Bien évidemment, dans le cas où certains vivent dans des conditions où la violence est leur quotidien, la question de l’efficacité martial se pose en maître.

Mais ce n’est, fort heureusement, pas le cas de tout le monde.

Car devenir performant, même en pratiquant le meilleur sport de combat qu’il soit, ne sera pas suffisant.

Il va falloir vous dépasser, vous entrainer, vous bâtir un physique et avoir beaucoup d’expérience avant d’être redoutable.

Ce n’est pas au bout d’un ou deux ans que vous allez devenir une machine.

Mais vous serez certainement en mesure de vous en sortir dans 80% des cas, ce qui est déjà énorme.

Parallèlement à cela, on assiste à l’engouement pour les arts martiaux en France, notamment grâce au MMA.

De plus en plus de gens sont tentés pour s’inscrire dans une salle.

La plupart y voient une manière de se défouler et d’y prendre du plaisir.

J’ai pu tester différents sports de combats et arts martiaux (aïkido, sanda, karaté, boxe thaï).

Le plaisir y était effectivement différent à chaque fois, en fonction des disciplines.

Nous allons donc voir ensemble qu’il n’y a pas de meilleur sport de combat, seulement des contextes différents.

Ce sera ensuite à vous de décider ce dont vous avez réellement besoin.

Le meilleur sport de combat pour la rue

Quand on pense au « meilleur sport de combat qui existe » on pense instantanément aux situations de violence réelle, celles que l’on pourrait vivre.

On parle de « la rue ».

Mais tout le monde a une idée de la rue.
Et peu l’ont réellement expérimentée.

Je me suis donc basé sur cette brillante vidéo de Brice Postal pour parler de la rue, qui explique les différents types d’agresseurs que l’on peut rencontrer.

En fonction de ces différents profils, on peut supposer que certains sports seront plus efficaces que d’autres face à eux.

Le prédateur

C’est un agresseur à la recherche d’une personne vulnérable.

Il est seul et ne s’en prend pas aux gens qui font preuve d’une solidité physique et mentale.

S’il commence à tourner autour d’une proie, le but est de ne pas se laisser faire et que s’il continue, il faut lui faire comprendre que cela tournerait mal pour lui.

On peut donc, avec un regard, une bonne posture et l’identification de votre environnement, déjouer ses plans, afin qu’il se concentre sur une autre proie.

C’est quelqu’un qui n’aime pas forcément se battre, il veut juste arriver à ses fins (vol, violence, abus sexuel) et donc, il est souvent possible de négocier avec lui.

En donnant son portefeuille par exemple.

Identifier ce type de profil est une étape importante car cela permet de ne pas croiser sa route et d’éviter une escalade de violence.

Le meilleur sport de combat pour se défendre face au prédateur ?

L’analyse de son environnement et la maitrise de soi est primordial dans ce contexte.

On pense donc instantanément aux sports de self défense, comme le Pencak Silat, que pratique d’ailleurs Brice Postal.

En self défense (ou autodéfense), on retrouve donc souvent les disciplines suivantes :

  • Pencak Silat
  • Krav Maga
  • Systema
  • Jeet Kun Do
  • Kajukenbo
  • Wing Chun
Pencak Silat

Chacune de ses disciplines va vous donner les meilleures techniques pour se défendre face à un ou plusieurs agresseurs.

Mais également d’apprendre à analyser votre environnement et conditionner votre mental, ce que ne font pas les autres sports de combat.

Ensuite, dans le cas où votre adversaire passerait à l’action, il est primordial de savoir se défendre et donc, de pratiquer un sport de contact.

Certains professeurs de self défense mettent en place des combats d’entrainements, afin de prendre et recevoir des coups au sein de leurs cours.

Un cours de self défense sans contact n’est pas suffisant pour vous prévenir face à ce genre d’individu.

Il va donc falloir, au minimum, pratiquer aussi un sport de contact.

Il existe beaucoup de sports de contact, mais parmi les plus connus, on retrouve ces disciplines :

  • Boxe anglaise
  • Muay Thai
  • Kickboxing
  • Full-Contact
  • Karate
  • Savate
  • Sanda
  • Taekwondo
Boxe anglaise

Avec une bonne base de self défense et une pratique d’un sport de contact, vous augmentez drastiquement vos chances de vous sécuriser face à un prédateur.

L’une des issues étant l’affrontement, vous y serez préparé, non sans s’y être entrainé sérieusement pendant 2 ans au minimum.

L’impulsif

C’est une personne déterminée à vous nuire.

Il est prêt à tout pour parvenir à ses fins (faire couler le sang, vous voler pour s’acheter de la drogue, assouvir sa colère).

Ces motivations sont bien plus intenses que celles du prédateur
Il ne réfléchit pas aux conséquences de ses actes, ce qui en fait quelqu’un de dangereux.

L’impressionner ne suffira pas à le décourager.

Vous n’avez donc que deux options : éviter le combat ou fuir.

Le meilleur sport de combat pour se défendre face à l’impulsif ?

Par rapport à un prédateur à la recherche d’une proie facile, vous devrez être parfaitement conscient de vos capacités, et fuir dès que vous en aurez l’occasion.

Si jamais vous souhaitez faire face à l’avenir à ce genre d’individus, il va falloir que vous soyez performant sur de nombreux aspect : physique, mental, technique.

Vous devrez donc maitriser la self défense, un sport de contact et idéalement, avoir des bases au sol, pour le soumettre et l’immobiliser.

Voici quelques disciplines pour vous en sortir, une fois au sol :

  • Lutte
  • Jiu-Jitsu Brésilien
  • Judo

Il vous faudra de nombreuses années avant de pouvoir maitriser tous ces aspects.

L’apprentissage sera long, mais si c’est une de vos priorités, alors je vous encourage à essayer une ou deux disciplines de chaque catégorie, puis de pratiquer rigoureusement.

Agression en bande

Ce sont des groupes qui se déplacent ensemble et qui ont la force du nombre.

Ils vont chercher la confrontation à la moindre occasion.

Il est très compliqué de se sortir d’une situation où plusieurs personnes sont face à vous.
Et la fuite n’est pas toujours possible.

Parfois, la personne dominante du groupe, qui oriente les autres personnes du groupe, peut être identifiée.
On peut alors peut tenter de négocier avec elle, mais c’est extrêmement compliqué.
Ne comptez donc pas trop là-dessus.

Le meilleur sport de combat pour se défendre face aux groupes ?

Contrairement aux deux autres cas précédents, vous aurez à gérer plusieurs individus.

Même s’ils ne vous attaqueront pas tous en même temps, ils peuvent vous entourer.

L’idée est toujours la même : fuir quand c’est possible.

Si vous ne le pouvez pas, mettez-vous dans un endroit où vous serez moins vulnérable à 360 degrés.

Meilleur sport de combat face aux groupes

Par exemple, en vous mettant dans un couloir étroit ou dos à un mur, on ne pourra pas vous attaquer par derrière.

L’idée est d’avoir une stratégie efficace en fonction de chaque situation.

Vous devrez mettre toute votre intelligence dans la résolution de la situation afin d’envisager tous les paramètres :

  • Puis-je demander de l’aide autour de moi ?
  • Comment organiser ma fuite si ça tourne mal ?
  • Qui est le chef de cette meute ?
  • Etc

Beaucoup de questions importantes, dont dépend votre survie dans ce contexte.

Face à ce genre de situations, plus de 5 ans de sports de combats intensifs devrait pouvoir vous donner une chance de vous en sortir.
Mais maintenez à l’esprit que vous ne pourrez pas tous les mettre KO.

Vous devrez saisir chaque occasion de fuite.

Précautions générales

Dans les cas mentionnés ci-dessus, gardez toujours à l’esprit que, peu importe le type d’agresseur, il est important de toujours maintenir une distance de plusieurs mètres, entre vous et votre opposant.

Si la personne avance quand même malgré vos avertissements, vous devrez rentrer en mode combat.

Si la gestion de conflits vous intéresse, je vous oriente vers des cours plus poussés, donc vers la self défense.

Pratiquer le meilleur sport de combat : Quelles Envies ?

Donner des coups, sans en recevoir

Dans un contexte plus léger, la plupart des gens vont vouloir faire du sport pour prendre soin d’eux, se dépenser, se vider la tête ou faire des rencontres.

Dans ce cadre-là, tout dépend de leurs besoins.

Certains ne veulent pas recevoir des coups, mais veulent en donner.
Extérioriser sa colère fait du bien.
Et si cela passe par frapper un sac ou un pao, c’est une bonne idée.
Mieux vaut ça que passer ses nerfs sur quelqu’un.

On voit donc apparaitre des cours de boxe anglaise s’apparentant davantage à de l’aerobic.

Fit Boxing

Le but étant bien souvent de faire du shadow boxing, couplé à des exercices musculaires.
Ils portent souvent des noms dérivés des sports de combat, comme Cardio boxe, Fit Boxing.

Ces sports permettent de se dépenser, d’améliorer sa condition physique et d’apprendre la base de certains coups de poings et de coups de pieds.

Prendre des coups et en donner : les disciplines de percussion

On rentre dans les arts martiaux et sports de combat.

On peut y placer la plupart des sports de contact, comme vu précédemment, avec le Muay Thai, la boxe anglaise, le full contact, le karate, etc.

Dans ces disciplines, on prend des coups et on en reçoit.

C’est un échange concret entre deux personnes, qui voient s’affronter leurs compétences martiales.

Chaque combattant a un niveau différent de force, de réflexe, de vitesse, de techniques apprises, et finalement, d’expérience.

Chaque personne qui commence un sport de combat a une marge de progression immense, sur beaucoup de paramètres.

Il est de la responsabilité de chacun de savoir quels paramètres l’on souhaite maximiser.

Par ailleurs, les disciplines de percussion font monter l’adrénaline et la testostérone de leurs pratiquants.

C’est ce qui contribue aussi à cet engouement pour ce sport, surtout chez les hommes.

Car au fur et à mesure des entrainements, vous devenez plus résistants aux coups, plus technique et donc, plus fort.

Soumettre son adversaire : les disciplines de préhension

Parmi ces disciplines, on retrouve la lutte, le judo et le jiu-jitsu.

Jiu-Jitsu Brésilien meilleur sport au sol

Ces disciplines valorisent surtout la force, la vitesse et la technique.

En fonction des disciplines, le combat peut commencer debout ou au sol.

Les coups ne sont pas autorisés, mais il arrive régulièrement d’en recevoir par accident pendant l’entraînement.

Les chutes violentes et les gestes accidentel sont très courants dans ces sports-là.

Contrairement aux sports de contact où les combats peuvent se terminer par un KO (évanouissement) de l’adversaire, les combats de sports de préhension peuvent se terminer par une soumission.

Une soumission est obtenue lorsque votre adversaire se rend.
Cela peut s’obtenir par un étranglement arrière, une clé de bras ou toute autre mouvement mécanique, occasionnant une forte douleur chez votre adversaire, l’obligeant à se rendre.

L’adversaire peut se rendre en tapotant son adversaire avec sa main.
C’est le signal de l’abandon du combat.

Les disciplines de préhension sont appréciées par ceux qui aiment la stratégie et la visualisation.

On fait souvent l’analogie de la lutte, du judo et du JJB (Jiu-Jitsu Brésilien) avec les échecs.

Chacun de vos déplacements, de vos mouvements, occasionne une réaction de la part de votre adversaire.
C’est à vous de faire les meilleurs choix pour gagner.
Votre capacité à vous adapter et à l’emporter dépend, comme tous les sports, de votre expérience.

D’autres disciplines sont également associées aux sports de préhension, comme le catch, l’aïkido ou l’hapkido.

Aikido

Ce sont des sports ou les sparrings (combat d’entrainement) sont trop rares.

Même si les affrontements y sont spectaculaires, le catch, l’aikido ou l’hapkido ne sont pas toujours applicables en combat réel.

Certains professeurs mettent néanmoins l’emphase sur des sparrings.

A vous de voir quel style vous correspond le plus.

Tout apprendre: les disciplines mixtes

Certaines personnes se lancent dans les disciplines mixtes après avoir pratiqué un sport de contact ou un sport de préhension.

D’autres veulent commencer les sports de combat directement avec le MMA car ils ont été impressionnés par ce qu’ils ont vu à la télévision ou sur Youtube.

Bref, autant de raison qui font que le MMA progresse.

Mais ce ne sont pas les seules disciplines.

En dehors du MMA, ceux qui pratiquent les Arts martiaux mixtes sont :

  • Le Pancrace
  • Le Jiu Jitsu Coréen
  • Le Sambo

Le MMA n’est donc pas la seule manière d’apprendre le striking (boxe pieds-poings) et le sol.

Généralement, le MMA englobe plusieurs disciplines :

  • La boxe pieds-poings
  • La lutte au sol
  • Les projections
  • Les soumissions
  • Le ground and pound (frappes au sol)

Devenir un technicien dans une seule de ces disciplines est dur à réaliser.

Dans le MMA, vous apprenez tout en même temps.

L’intégration de toutes les techniques est plus longue, mais vous aurez une vision d’ensemble de toutes les possibilités d’un combat qui se présente à vous.

Je recommande d’ailleurs à tous les pratiquants d’art martiaux ou sports de combat, de faire une séance de MMA.

Le sport de combat avec le plus de contact

On parle de sport de combat le plus dur, car il faut avoir les os solides et supporter la douleur des coups.
Voire même aimer cette douleur, l’accepter.

C’est quelque chose qu’il faut expérimenter pour le comprendre.

Mais cela vient avec la pratique.

Après une ou deux séances d’essai, vous saurez si vous trouvez ça génial, ou complètement démoralisant.

Au palmarès des sports les plus durs, on place souvent la Boxe Anglaise et le Muay Thai.

Muay Thai

Les coups dans la tête et au corps y sont très nombreux.

Je recommande à tous de porter un maximum de protection, histoire de protéger votre boite crânienne.

Prendre des coups dans la tête altère le cerveau à long terme.

Donc évitez au maximum les sparring partners trop violents et portez un casque.

A vous de voir si vous aimez faire mal et vous endurcir.

Les sports les plus artistiques

Suite à un évènement comme le Festival des Arts Martiaux, il est possible que vous soyez ébahi par un art martial.

Voir des personnes faire des flips, des coups de pieds sautés et autres saltos peut vous donner envie de vous mettre sérieusement à un art martial.

Je pense notamment aux arts martiaux chinois, basé sur l’explosivité, comme le Kung Fu pratiqué par les moines shaolin.

Moine Shaolin Souplesse

Ou d’un pratiquant de capoiera, dansant au rythme de la musique.

Capoeira

Au bout de 2 ans de pratique intensive, il est possible d’acquérir cette élégance de combat, qui est d’ailleurs très pratique pour de nombreux bienfaits comme le rythme ou la souplesse.

Le meilleur sport de combat pour la souplesse

La souplesse est un élément fondamental dans beaucoup d’arts martiaux.

L’échauffement de chaque sport de combat consiste très souvent à s’étirer les membres sollicités, comme les hanches, les jambes, les chevilles, les bras, les poignets et la tête.

On serait tenté de dire que les sports les plus acrobatiques seraient les plus à même de pratiquer la souplesse, mais c’est partiellement vrai.

Tout dépend de ce que vous voulez rendre plus souple.

Les sports de préhension (JJB, lutte) peuvent être suffisant pour renforcer votre dos et l’assouplir.

En ce qui concerne les jambes, le Taekwondo est parfait pour obtenir votre grand écart facial et travailler votre mobilité de hanche.

Pour le reste, en effet, la capoeira et le Kung Fu vous rendront beaucoup plus souples sur vos jambes, vos hanches, votre dos et votre explosivité de manière générale.

La spiritualité, la philosophie et la tradition

« La boxe, c’est l’école de la vie ».

Vous avez déjà entendu ça non ?

Pourtant, chaque art martial et chaque sport de combat a sa propre vision du combat.

Certains développent cet aspect jusqu’à avoir une tradition, dont en découle parfois une philosophie de vie.

Les sports de combat qui incluent dans leur pratique une dimension philosophique et spirituelle sont bien souvent les arts martiaux d’Asie, comme le Judo, le Karate, le Taekwondo, le Kendo, l’Aikido et le Kung Fu.

Chacun y développe sa propre façon de voir les choses.

Méditation Aikido

Même si à la base, vous venez pour apprendre un sport, vous repartirez avec beaucoup plus de richesse que vous n’étiez venu chercher.

Travailler votre souffle et votre endurance

Le cœur est un organe incroyable.

C’est lui qui contribue à nous maintenir en vie et à ce titre, l’entretenir est une priorité.

Pour cela, nous devons pratiquer des sports d’endurance.

Parmi eux, on y retrouve au choix, certains sports de préhension et certains sports de contacts.

Les plus intenses physiquement sont le Muay Thai, le JJb, la lutte, la boxe anglaise, le judo, le kickboxing et le full-contact.
On y retrouve naturellement toutes les variantes du MMA (sambo, pancrace).

Certains arts martiaux, comme le Kung Fu, mettent également en avant l’importance de la respiration et de la méditation, qui contribue à renforcer votre cardio, comme le Qi Gong.

Qi Gong

Faire un sport de combat est déjà très bien : vous augmenterez votre cardio, même s’il n’est pas parmi ceux cités précédemment.

Travailler vos réflexes au maximum

La plupart des arts martiaux sont dans l’échange de techniques.

Certains sont proches de situations réelles et d’autres moins.

Mais certains se concentrent sur les réflexes et la capacité à réagir rapidement à un mouvement externe.

On en retrouve beaucoup dans la self défense.
Les pratiquants de self vont répéter pendant des heures des mises en situation afin de réagir de la bonne manière, en une demi-seconde, le jour où cette situation se présentera.

Le Wing Chun est, lui aussi, basé sur les réflexes humains et la rapidité.

Je vous encourage à voir des vidéos de pratiquants, notamment de Didier Beddar, qui est une institution en France.

Augmenter votre force

La plupart des plus gros physiques sont dans les sports de préhension (lutte, JJB, judo).

Judokas

Ce n’est pas un hasard puisque la force est nécessaire dans ces disciplines.

Cette force s’exerce car vous devez sans cesse être en saisie (comme en escalade), soulever votre adversaire et faire des changements de niveau, tout en étant explosif.

Le fait d’être explosif lors des sparrings rend ce sport proche du HIIT, un cardio court et intense.

Or, le HIIT permet de faire du renforcement musculaire.

Les sparrings de sports de préhension sont, si on peut dire, des séances de HIIT qui s’enchainent.

Il est donc normal de développer sa masse musculaire via ces disciplines.

Il est cependant fortement recommandé de pratiquer du renforcement musculaire ET pratiquer des sports de combats.
La condition physique est très importante dans le combat.

Avoir un bon physique est primordial, toutes disciplines confondues.

Les sports de combats techniques

Certains sports sont limités en termes de techniques, mais ont beaucoup de profondeur.

On peut par exemple prendre la boxe anglaise, qui a 6 coups de base (2 directs, 2 crochets, 2 uppercuts).

Mais en tenant compte des variantes, des situations de combat, des niveaux, des déplacements, de la puissance et de bien d’autres paramètres, on peut y ajouter énormément de profondeur.

Certains Arts Martiaux ont à la fois beaucoup de techniques, mais également beaucoup de profondeur.

On peut citer le Kung Fu, qui comporte énormément de taolu à maitriser.

Le karaté également, qui comporte beaucoup de kata.

Finalement, tous ceux qui vont nécessiter d’apprendre des chorégraphies pour évoluer sont des arts martiaux qui nécessitent une vie de consécration.

Le Wing Chun en fait partie également.

Ce sont des disciplines qui sont intéressantes pour ceux qui aiment la découverte et parer à toute éventualité.

Quel est le meilleur sport de combat ?

Si l’on prend en compte que l’on doit être préparé à toutes les situations (agression par un individu ou en groupe) et que l’on doit être bon sur tous les plans (souplesse, cardio, force, technique, réflexes), on serait tenté de dire qu’il faut tout pratiquer.

Or, cela est quasiment impossible, à moins de ne faire que ça de ses journées.

Également, chaque discipline a son lot de forces et faiblesses.

Mais il est possible de personnaliser sa manière de combattre en allant chercher les meilleures techniques de chaque art martial et sport de combat.

C’est ce que s’efforce de faire le MMA.

Il est donc plus facile de s’inscrire dans un club de Pancrace ou de Sambo plutôt que d’aller chercher soi-même les informations dans chaque club, afin d’être le plus complet possible.

Le MMA semble donc être le meilleur sport de combat actuel car il prend les techniques du pieds-poings, y ajoute des éléments de projection et de lutte, afin de pouvoir finir le combat au sol, si nécessaire.

Chaque club de MMA, Pancrace ou autre, aura sa propre vision du combat.

De plus, il ne faut pas négliger l’analyse de l’environnement dans une situation de combat, qui est propre à la self défense, permettant de désamorcer une situation compliquée.

Dans la rue (comme vu plus haut), les situations sont différentes et il faut s’adapter en fonction de la menace.

Autre élément important : les règles du MMA.

Si celles-ci permettent de protéger les adversaires de coups qui pourraient leur être trop dangereux, ils limitent le combattant dans le cas d’une agression.

En self-défense, il est rapidement enseigné que face à un individu dangereux, tous les coups sont autorisés, car votre vie en dépend.

Coup dans la gorge

Et certaines techniques non autorisées en MMA sont extrêmement efficaces hors de l’octogone.

Il peut donc être intéressants de se former à la self défense en parallèle de l’enseignement du MMA.

Le point commun de toutes les disciplines

Au vu de toutes les situations décrites, vous pouvez enfin décider, selon vous, quel est le meilleur sport de combat.

Nous avons parlé des différences qui existent entre les disciplines évoquées, mais finalement, tous les sports de combat ont plusieurs points communs.

Ce sont les hanches.

Les hanches sont le pilier de tous les Arts Martiaux.

C’est de là que provient le centre de gravité, l’énergie, la force.

En Muay Thai, on fait tourner la hanche pour envoyer absolument tous les coups (pieds, poings, coudes, genoux) et plus la hanche sera tournée, plus l’impact sera important.

Au sol, une bonne rotation de hanche permet autant de se sortir de situations difficiles que de s’en servir pour transitionner.

Nous n’avons pas non plus parlé de la morphologie, qui est à prendre en compte dans chaque discipline, même si cette importance est relative.

Que tous les sports de combat améliorent la coordination des mouvements, la proprioception et la confiance en soi.

Le mieux reste donc de tester différentes disciplines, de ne pas essayer qu’un seul club et de vous renseigner via Internet.

Les expériences peuvent être radicalement différentes en fonction des clubs également.

Le plus important, c’est de savoir quel est le meilleur sport de combat qui vous correspond.

En espérant que cet article vous a été utile.

N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

Publications similaires